Vous vous souvenez dans votre enfance demander 1 ou 2 francs à vos parents pour commencer une petite partie de Metal Slug au coin opposé du bar ? Revenir deux minutes après pour quémander une nouvelle pièce… Ainsi de suite ! 

Tiny Arcade : des bornes d'arcade portables qui font la taille de votre main Retro1

Lancée par le groupe Tiny Circuits, Tiny Arcade est un prototype de micro-console de jeu vidéo qui tient dans la paume de la main.

Pré-assemblées ou à monter soi-même, les Tiny Arcade proposent pléthore de jeux open-source tels que Space Invaders ou encore le célèbre Flappy Bird, tous sont libres d’accès, à installer ou à coder « maison ».

Tiny Arcade : des bornes d'arcade portables qui font la taille de votre main Retro2

Équipée d’un écran OLED, d’un joystick ultra malléable et de deux boutons, les petites bornes se rechargent en USB et disposent d’une batterie Lithium ainsi que d’une extension SD grâce à laquelle le joueur peut charger de nouveaux jeux ou des vidéos à regarder au format mini étant donné que cette micro borne arcade peut lire le format Mp4.

Pour ne pas diminuer l’expérience et l’environnement de jeu, Tiny Arcade embarque des micro-enceintes et peut se parer de nombreux stickers d’époque qui lui donneront un coté authentique.

Tiny Arcade : des bornes d'arcade portables qui font la taille de votre main 4696d7b95b54c29caa489e1478e2d86a_original

Ces petits bijoux ne sont pas disponibles dans l’immédiat, en effet le projet est toujours en cours de lancement via kickstarter et ne sera commercialisé qu’en mars 2016 pour la somme de 75$.

Voici la vidéo de présentation de cet incroyable projet :

Ça ne vous donne pas envie de vous faire un petit Street Fighter 2 ?

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Saint gilles Huguette Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saint gilles Huguette
Invité
Saint gilles Huguette

Bonjour Pierre, bel article.