C‘est par hasard qu’un maraîcher suisse a retrouvé dans son verger un véritable trésor numismatique datant de l’époque romaine. Enterrées depuis 1700 ans, ces pièces datent du IIIème siècle après Jesus-Christ.

La découverte se passe à Ueken dans le Canton d’Argovie, ce qui n’est pas étonnant lorsqu’on sait que cette région était à l’époque frontalière de l’Empire romain.

Un suisse retrouve dans son jardin un trésor enterré depuis 1700 ans un-tresor-numismatique-romain-retrouve-dans-un-verger-en-suisse_1-300x200

C’est en se promenant dans son verger que le maraîcher remarqua à l’entrée d’un terrier de taupe le petit trésor. Pas moins de 4000 pièces pesant 15 kg, disposées dans de petits sacs en tissu ou en cuir. Il eut alors le bon réflexe d’appeler l’archéologue du canton, Georg Matter. S’ensuivit une importante fouille qui permit de retrouver exactement 4166 pièces de bronze, présentant un taux particulièrement élevé d’argent (5%).

Elles sont en excellent état de conservation, on peut y distinguer clairement les inscriptions : elles sont frappées des visages de différents empereurs romains, allant d’Aurélien à Maximien. Selon les archéologues, le propriétaire de ces pièces les aurait enterrées peu après l’an 294 sans jamais les déterrer. A l’époque, ce trésor valait environ un à deux salaires annuels.

Aujourd’hui, les chercheurs n’ont pas encore évalué la valeur marchande des pièces, ceci n’étant pas une priorité puisqu’elles seront par la suite exposées au Musée Vindonissa de Brugg dans le canton d’Argovie.

La loi suisse stipule bien que tout objet archéologique retrouvé dans le sol appartient à la collectivité publique et non pas à celui qui l’a découvert ou au propriétaire du terrain. Dommage pour l’agriculteur mais tant mieux pour nous !

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.