La téléportation… Rien que le mot fait rêver. Depuis la nuit des temps, l’Homme souhaite pouvoir se déplacer vite, où il est veut et quand il veut. Au départ, c’était nos pauvres petits jambes qui remplissaient ce rôle, puis celles des chevaux (des pattes, oui, je sais !), des roues et bientôt ce sera des casques virtuels.

Facebook veut inventer la téléportation Asgard_transporter_Stargate_Second_Life-300x155 Etrange idée que nous sort Facebook. Il annonce vouloir démocratiser la téléportation d’ici 2025. Fan de science fiction, je vous arrête tout de suite.

Il s’agit de téléportation virtuelle utilisant des casques de réalité augmenté ou d’immersion 3D comme le très connu Oculus Rift.

En utilisant le terme de « téléportation », Facebook s’assure le buzz. Qu’en est-il réellement ?

L’idée du groupe est de proposer d’ici 2025 un casque, accompagné de divers capteurs, vous immergeant dans un monde virtuel afin de retrouver les personnes qui vous sont chères.

L’idée n’est pas simplement de créer de la 3D et d’y placer des avatars, l’idée est de permettre à l’utilisateur de berner ses propres sens afin qu’il s’y croit totalement. Il faudra, pour que ce soit réaliste, réussir à modéliser en temps réel un monde en 3D et difficulté supplémentaire, modéliser le visage de vos amis en sachant que dans la réalité (la vraie !) ils portent sur eux un casque pour le moins encombrant. Le logiciel devra donc être capable de recréer une partie du visage des personnes impliquées ainsi que l’ensemble de ses expressions.

« Cela pose des problèmes de reconstruction du monde 3D, de reconstruction du visage puisqu’on a un Oculus sur le visage, il faudra réussir à la resynthétiser pour la personne en face. » Mark Zuckerberg

L’idée semble donc à priori bonne, mais il reste encore beaucoup de travail à réaliser pour rendre le tout suffisamment réaliste pour être intéressant.

Pendant ce temps, prenez vos petites jambes pour rendre visite à vos amis !

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.