En France on n’aime pas voir des infos personnelles erronées ou obsolètes se balader sur la grande toile et quand on n’aime pas on le fait savoir. 

Droit à l'oubli : la France est en tête du classement sur Google Droitoublifrance1

Les Français restent de loin les internautes européens faisant le plus souvent intervenir leur droit à l’oubli pour masquer des résultats qu’ils ne veulent plus voir apparaître sur Google. C’est du moins ce qui ressort des dernières statistiques fournies par la firme de Mountain View pour le 25 novembre 2015.

Depuis la mise en place de son formulaire de contact, qui fait suite à l’arrêt de la cour de justice de l’Union européenne obligeant les moteurs de recherche — donc principalement Google — à prendre en compte les sollicitations des Européens voulant se faire oublier sur Internet, Google a reçu 73 496 demandes venant de France.

Droit à l'oubli : la France est en tête du classement sur Google DroitOubliDemandeFrance-1024x501

Et parmi les liens déréférencés figurent des domaines très récurrents. Google a d’ailleurs établi un Top 10 de ces sites (9% des 348.000 requêtes).

Droit à l'oubli : la France est en tête du classement sur Google Droitoublifrance2

Nous pouvons remarquer que Facebook arrive en tête de liste avec 10229 URL supprimées, d’autres réseaux sociaux comme Twitter et Google y figurent, tout comme des services en ligne établissant des profils de personnes.

Et vous ? Avez vous déjà entamé ce genre de démarche ?

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.