Des albums cultes traduits en français, ça donne quoi ?

Bizarrement, James Brown n'est pas très crédible en Jean Marron...

Notre chère langue française est loin d’être facile à apprendre, elle est même l’une des plus difficiles à maîtriser. Elle possède une multitude de règles de conjugaison, de syntaxe ou d’orthographe.

Vous me direz qu’il suffit simplement de les mémoriser, et bien non cela ne suffit pas, puisqu’on trouve également un nombre important d’exceptions qui justement échappent à la règle.

Tout cela pour dire que la langue de Molière est magnifique, pourtant lorsque l’on s’amuse à traduire des titres d’albums anglais en français, le résultat est catastrophique. Des groupes cultes tels que les Beatles, les Doors ou les Who, deviennent totalement ridicules et ringards en français.

Ce projet de francisation est l’idée d’un graphiste français, Thomas Ollivier, dit Tom le French. Appelé Frenchification, il a détourné de nombreuses pochettes d’albums et le résultat est vraiment au top : James Brown devient Jean Marron ou Johnny Cash, Jeannot Direct.

1Les Gipsy King

2James Brown – Get on the good foot

3Cat Power – Jukebox

4Kool & The Gang – Celebrate !

5Moondog

6Queen

7The Doors

8Talking Heads – Remain in lights

9Massive Attack – Blue Lines

10Joy Division

11Blur – Parklife

12Kiss – Destroyer

13The Beatles – Meet the Beatles

14Earth Wind & fire – Faces

15The Who – My Generation

16Johnny Cash – The Fabulous Johnny Cash

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.