Sea Shepherd est une ONG maritime fondée en 1977 par Paul Watson. Vous en avez peut-être déjà entendu parler ? Il s’agit d’un groupe de « gentils pirates des mers » qui vouent leur vie à la défense et à la préservation des créatures marines.

Lors de son départ de Greenpeace, Paul Watson a eu la brillante idée de créer Sea Shepherd. Un an après la création de l’ONG, le premier bateau fut mis à l’eau pour commencer à défendre les espèces marines comme les baleines et les dauphins.

En effet, Paul Watson est parti du principe que chaque jour, des centaines de baleines ou dauphins sont massacrés dans certains pays, asiatiques surtout, pour la consommation des Hommes, entres autres.  L’OGN s’engage à dénoncer publiquement la destruction de la faune maritime ainsi que la sur-pêche mais également la pêche illégale des magnifiques monstres des mers.

PA la découverte de Sea Shepherd Sea_Shepherd_Bob_Barker_Seaworks-300x225 our ce faire, Sea Shepherd possède aujourd’hui 9 bateaux, 1 hélicoptère et une série de drones. Ils utilisent leurs navires pour suivre et intercepter les contrebandiers, parfois lors de heurts violents (voir la vidéo).

Ils agissent en force en pleine mer afin de repousser au loin les pécheurs illégaux. Parfois, l’ONG se met en danger face à des pécheurs belliqueux et dangereux qui ne reculent devant rien pour tuer leur proies et obtenir le gain qui en découle, quitte à couler un navire de Sea Shepherd…

La pêche des baleines étant réglementée, interdite depuis 1982 dans le cas d’une pêche commerciale, l’ONG peut alors « attaquer » les pécheurs illégaux afin de gâter la nourriture.

Le but étant de dissuader les entreprises capitalistes d’aller à la pêche, de diminuer les profits illégaux obtenus grâce à la vente de la viande.

Le but dA la découverte de Sea Shepherd Seashepherd_small_pt-300x199 e Sea Shepherd est également de prouver que certains Etats et entreprises agissent contre les normes et les règles de pêche internationale. Par exemple, ils interpellent parfois des bateaux se disant être des bateaux « scientifiques » mais pêchant en réalité des baleines afin de revendre la viande aux pays asiatiques, friands de ce genre de nourriture.

L’ONG peut agir ainsi grâce à de nombreux donateurs. Si vous aussi vous voulez participer à la défense des animaux marins, rendez-vous sur le site http://www.seashepherd.fr/ pour faire un don ou acheter un de leur tee-shirt ou autres goodies. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez également rechercher sur Youtube des vidéos proposées par l’organisation et parcourir leur site Internet.

Attention, les images peuvent être choquantes pour les enfants dans la vidéo suivante :

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.