Depuis quelques années, nous sommes constamment en contact ou en présence de notre téléphone portable. Ce contact rapproché peut avoir à long terme des effets négatifs sur notre santé. Comment choisir le téléphone le moins dangereux ?

Difficile de répondre à cette question. En effet, les normes actuelles ne permettent pas de définir avec précision si un téléphone est fortement ou faiblement émetteur d’ondes. La seule norme en fonction est celle du DAS : Débit d’Absorption Spécifique.

Le débit d’absorption spécifique est un indice spécifiant la quantité d’énergie véhiculée par les ondes radiofréquences reçues par l’utilisateur d’un appareil radioélectrique. Le DAS est la valeur maximum de cette quantité d’énergie lorsque l’appareil fonctionne à pleine puissance, quand il émet ou reçoit au maximum de sa capacité.

En France, la limite haute du DAS ne doit pas dépasser 2.0 watts par KG pour 10 grammes de tissu alors qu’aux Etats-Unis par exemple, le DAS est de 1.6 Watts par KG pour 1 gramme de tissu.

La plupart des téléphones modernes ont un DAS inférieur à 1. Mais l’Iphone 4 par exemple a un DAS de 1.17. A contrario des téléphones récents, comme les Samsung Galaxy S6 EDGE, qui ont un DAS à seulement 0.216.

Qu'est ce que le DAS ? DAS-radiation-telephone-300x202 Là où la mesure du DAS aide un petit peu l’utilisateur à s’y retrouver, elle n’est pas pour autant complète. En effet, un téléphone ayant un DAS de 1 ne sera pas forcément à fond de sa puissance et peut tourner en moyenne à 0.2, alors qu’un téléphone ayant un DAS de 0.5 peut par exemple tourner souvent à fond de sa puissance et rarement à 0.2. Le DAS est donc un indicatif mais il ne doit pas pour autant être pris comme un critère fiable. Après, un téléphone ayant un DAS de 0.2 ne dépassera jamais 0.2, ce qui est tout de même un gage de faible émission.

La question des ondes et des champs électromagnétiques créés par nos téléphones inquiète de plus en plus les utilisateurs. Dans un avenir plus ou moins proche, on peut donc imaginer que les constructeurs prendront leur responsabilités en diminuant l’impact des smartphones sur notre santé rendant ainsi la vie des usagers plus sûre, particulièrement pour les personnes très sensibles aux ondes.

“Pour comprendre un système, il faut s'en extraire.” B.W.

Laissez votre commentaire :

avatar
wpDiscuz