Dans le monde des légumes, il existe le « Dark Vador » du légume. Il s’agit du radis noir. Il est relativement peu cuisiné, pourtant il est tellement bon et cela dans tous les sens du terme.

Le radis noir appartient à la famille des brassicacées. Il ne paie pas de mine et ne donne pas forcement très faim, mais vous verrez qu’il est possible de le cuisiner de multiples façons. En plus d’être bon, il vous aide à rester en bonne santé.

Le Dark radis milite pour votre santé radis-noir-300x105 Le radis noir est principalement bon pour traiter les troubles digestifs. En effet, il apaise les ballonements, favorise votre appétit et améliore votre digestion. N’est-ce pas fabuleux ? En sachant que beaucoup de français sont atteints de troubles digestifs, je trouve ce radis noir particulièrement sympathique. La force est peut-être avec lui, qui sait !

Mais ce n’est pas fini (Non, je ne copie aucune publicité) ! Le radis noir permet également de traiter différentes affections du foie. Ainsi, notre héros contribue à drainer le foie et à augmenter la sécrétion de bile entraînant ainsi une meilleure élimination des toxines.

Bien que la saison ne s’y prête pas, il est également intéressant de savoir que le radis noir peut être utilisé pour apaiser les coups de soleils. Bon, il va falloir attendre quelques mois avant de tester ça.

C’est bien beau tout ça, mais comment pouvez-vous cuisiner le radis noir ?

En réalité, c’est assez simple. Le radis noir peut se manger en salade, pelé et rapé ou coupé en rondelles. Sur les rondelles de radis noir, vous pouvez par exemple y placer un peu de truite ou de saumon (attention ! Vérifiez que le poisson provient d’une pêche responsable) pour en faire des petits toasts. Original et surtout très bon.

Avant de déguster notre héros vêtu de noir, pensez à l’éplucher et à bien le laver.

“Pour comprendre un système, il faut s'en extraire.” B.W.

Laissez votre commentaire :

avatar
wpDiscuz