Il y a quelques mois sortait le film « A la poursuite de demain », proposé par Disney et réalisé par Brad Bird. Que faut-il en retenir ?

Disney n’a pas pour habitude de nous faire des films de mauvaise qualité et c’est une nouvelle fois que le studio de cinéma nous prouve son talent pour les films tout public, avec une morale et qui nous fait passer un bon moment en famille.

Le film a été réalisé par Brad Bird. Il est né le 15 septembre 1957 dans le Montana aux Etats-Unis. Il est également le réalisateur du film d’animation Les indestructibles qui avait eu une bonne critique lors de sa sortie. C’est donc en 2005 qu’il reçoit sa première grande consécration avec l’obtention de l’Oscar du meilleur film d’animation.

A la poursuite de demain, par Disney coup-de-coeur-cine-a-la-poursuite-de-demain-et-un-voisin-trop-parfait-300x231 A la poursuite de demain met en oeuvre une adolescente, intelligente, un peu rebelle, fan de science fiction et d’espace qui découvre un monde d’une autre dimension où tout est possible, où l’imagination, l’art et la créativité ont leur place et où tout est à faire pour un avenir meilleur, différent.

Dans ce film, Disney essaye également de sensibiliser le public à l’écologie et à la destruction de la planète engendrée par l’Homme. Destruction accentuée par le manque d’optimisme de la population, dû en grande partie à la diffusion par les médias de catastrophes et d’actualités négatives presque en continue. Le réchauffement climatique est également évoqué tout en finesse. Par ce film, le réalisateur donne une note d’espoir et nous raconte qu’il est possible, bien que le monde semble aller mal, d’avoir un meilleur futur, que nos envies, nos rêves, notre créativité et notre ingéniosité nous mèneront, si on s’en donne la peine et si l’on y croit, à un avenir prometteur.

Pour notre part, à Chaki, nous avons été agréablement surpris de trouver cette morale écologique et évolutive dans un film de Disney adressé à un public très large. Très belle surprise donc et très bon moment de détente en famille.

 

“Pour comprendre un système, il faut s'en extraire.” B.W.

Laissez votre commentaire :

avatar
wpDiscuz